Assassinat de Jamal Khashoggi : le Parlement européen demande l’interdiction des exportations d’armes vers l’Arabie Saoudite

Déclaration de Yannick JADOT, Vice-Président de la Commission du commerce international :

« Les pays de l’UE ne peuvent continuer à fermer les yeux sur les violations graves des droits humains commises par le gouvernement saoudien.

Ce gouvernement musèle depuis longtemps et en toute impunité les militants de l’opposition. Raif Badawi, critique du régime et lauréat du prix Sakharov emprisonné pendant six ans, est l’une des nombreuses victimes de cet État arbitraire.

Après l’assassinat du journaliste Jamal Khashoggi, les États, en premier lieu la France qui a livré l’année dernière pour 1.38 milliards d’euros d’armement à Riyad, ne peuvent plus rester silencieux pour protéger leurs ventes d’armes. Les gouvernements de l’UE doivent réagir en arrêtant immédiatement de fournir des armes et des systèmes de surveillance à l’Arabie saoudite. Ils doivent mettre en place l’embargo réclamé à l’initiative des Verts/ALE par le Parlement européen depuis 2016.

Le crime odieux contre Jamal Khashoggi doit faire l’objet d’une enquête menée par une commission indépendante sous l’égide des Nations-Unies et ses auteurs doivent être traduits en justice. »

> Retrouvez cet article sur le site d'Europe Ecologie au Parlement Européen

Retrouvez cet article sur le site d'Europe Ecologie au Parlement Européen