Aviation : une stratégie contraire aux engagements climatiques

Le Parlement européen a apporté son soutien à la stratégie de la Commission européenne pour l’aviation. Le groupe Verts-ALE estime que celle-ci reste de dénuée de réalisme au regard des enjeux climatiques et déroge aux conditions d’une concurrence loyale.



Réaction de Karima Delli, Présidente de la Commission Transports du Parlement européen :

« En tant qu’écologistes nous ne pouvons cautionner cette stratégie qui va à l’encontre des objectifs de la COP21. On sait que ce secteur, qui pèse déjà pour 3% des émissions globales de CO2, pourrait multiplier ses émissions par 7 d’ici 2050. Face à un tel essor, l’UE doit entamer dès à présent un virage technologique pour réduire l’empreinte carbone de l’aérien.

Par ailleurs, la dérégulation du secteur est également inquiétante. L’accident de la Germanwings en 2015 a montré le lien évident entre conditions de travail et sécurité. Aussi, cette stratégie devrait prendre en compte la précarisation des emplois et les phénomènes de « pay-to-fly » ou de contrat 0 heure.

Enfin, l’UE doit s’attaquer aux aides d’États dont bénéficient les hubs aéroportuaires ou les compagnies du Golfe. »

Photo : Aaron Barnaby

> Retrouvez cet article sur le site d'Europe Ecologie au Parlement Européen

Retrouvez cet article sur le site d'Europe Ecologie au Parlement Européen