Climat cherche leadership désespérément !

Déclaration de Yannick Jadot, chef de la délégation Verts-ALE à la COP23 de Bonn :

Deux ans après l’enthousiasme de l’Accord de Paris qui a vu la communauté internationale adopter l’objectif de limiter entre 1,5 et 2 degrés maximum le réchauffement global, la COP 23 a déçu. Le sentiment d’urgence était pourtant là, pour les pays du Sud, pour la société civile, les collectivités locales et les entreprises de plus en plus nombreuses qui s’engagent pour une société climatique.

Yannick JADOT déclare « Malgré une année 2017 marquée et traumatisée par les cyclones, sécheresses, inondations et feux à répétition, les Etats traînent à prendre les bonnes décisions en matière de réduction des émissions de gaz à effet de serre et de solidarité internationale.

Le retrait du gouvernement américain a galvanisé une partie de la société américaine. Mais l’Union européenne n’assume pas le leadership international indispensable. Dans la perspective de la COP24 en Pologne, l’Europe doit pour cela être exemplaire en matière d’objectifs sur le climat, les énergies renouvelables et l’efficacité énergétique. Et rompre enfin avec le charbon, le nucléaire et le pétrole ! »