Climat et terrorisme sont liés

Lors du G20, le Président de la République a déclaré qu’on « on ne peut prétendre lutter efficacement contre le terrorisme si on n’a pas une action résolue contre le réchauffement climatique ». Cette déclaration a suscité bon nombre de sarcasmes. Pourtant, le changement climatique est un “multiplicateur de menaces” comme l’a reconnu la Défense américaine. Et s’il n’est évidemment pas le seul ou même principal facteur, la sécheresse exceptionnelle connue en Syrie entre 2006 et 2009 a accentué les crises notamment alimentaires et renforcé les tensions dans la société.

> Retrouvez cet article sur le site d'Europe Ecologie - Les Verts

Retrouvez cet article sur le site d'EELV