Condamné, l’État doit prendre ses responsabilités pour accueillir les personnes réfugiées

À rebours des grands discours du président Macron sur le devoir d’humanité qui incombe à la France, la réalité du traitement inhumain des personnes réfugiées et des personnes qui cherchent à les secourir est déplorable et indigne de la France et de son histoire.

> Retrouvez cet article sur le site d'Europe Ecologie - Les Verts

Retrouvez cet article sur le site d'EELV