Eurovignette : un levier d’action essentiel pour lutter contre le changement climatique et la pollution de l’air

Cette législation fait partie de la stratégie européenne de mobilité à faible taux d’émissions. Le Conseil n’a toujours pas adopté sa position.

Déclaration de Karima DELLI, Présidente de la Commission des transports :

« Le secteur des transports, et en particulier le routier, émet trop de CO2 pour que nous restions bras croisés. Avec cette redevance pour les poids lourds, l’Union européenne se dote d’un levier d’action pour que les choses changent vraiment. Elle applique enfin le principe pollueur-payeur au transport routier et met fin au traitement privilégié dont il bénéficiait par rapport au rail. On ne peut que saluer cette avancée législative qui constitue un nouvel instrument pour lutter contre le changement climatique et la pollution de l’air.

En prenant en compte l’impact environnemental des poids lourds, cette redevance devrait permettre de financer la mobilité du quotidien, garantir des transports propres et des infrastructures sécurisées mais aussi relancer le fret ferroviaire. Autant de mesures dont on ne peut plus se passer, après la récente tragédie du Pont de Gêne mais aussi l’alerte lancée par le GIEC sur l’urgence climatique.

Parce que le climat et notre sécurité n’attendent pas, le Parlement européen vient de prendre ses responsabilités. Aux États membres d’emboîter le pas en validant ce texte au lieu de se contenter de déclarations d’intention pour sauver la planète. »


L’intervention de Karima DELLI lors du débat en plénière sur le sujet

> Retrouvez cet article sur le site d'Europe Ecologie au Parlement Européen

Retrouvez cet article sur le site d'Europe Ecologie au Parlement Européen