La colère et la honte

A la place qui était la sienne, Rémi Fraisse ne s’est pas contenté de l’indignation, il a fait sa part. C’est ce qu’aucune violence imbécile et impunie ne pourra jamais lui retirer pour peu que nous soyons nombreuses et nombreux lucides, actif.v.e.s et déterminé.e.s à refuser de nous habituer et à nous résigner à la misère du monde.

> Retrouvez cet article sur le site d'Europe Ecologie - Les Verts

Retrouvez cet article sur le site d'EELV