L’Europe doit interdire la pêche électrique

Une tribune publiée alors que l’ONG Bloom a lancé une pétition, que nous soutenons, afin d’appeler l’UE à interdire cette technique de pêche catastrophique pour les poissons et les écosystèmes.

Les eaux européennes sont le théâtre du déploiement d’une nouvelle méthode de pêche, radicalement efficace et tout aussi menaçante pour les ressources que pour les pêcheurs eux-mêmes : la pêche électrique. Cette méthode est officiellement interdite depuis 1998, mais la Commission européenne accorde, depuis 2007, des dérogations permettant d’équiper les navires d’électrodes qui envoient une impulsion électrique dans le sédiment afin d’en déloger les animaux qui y vivent.

Au-delà de la question éthique que soulève l’électrocution du milieu marin et du manque total de contrôle autour de son développement, la pêche électrique inquiète aussi légitimement sur l’évolution actuelle des pêches européennes : une efficacité toujours plus grande pour un impact environnemental également plus important.

Les mers et l’océan bordant ­l’Europe, exploités depuis des siècles, sont en effet parmi les plus sur­exploités au monde. Selon ­l’Association française d’halieutique, sur 167 stocks de poissons de l’Atlantique Nord-Est étudiés en 2016, moins de 10 % (correspondant à 24 % des volumes débarqués) étaient pêchés durablement. Pour tous les autres, la situation restait soit incertaine, soit franchement mauvaise.

La suite sur le site du Monde (abonnés) : http://lemde.fr/2z4a9G8

En savoir plus sur la pétition de Bloom : http://bit.ly/2AL322y

> Retrouvez cet article sur le site d'Europe Ecologie au Parlement Européen

Retrouvez cet article sur le site d'Europe Ecologie au Parlement Européen