L’Europe relance la bio

Pour José BOVÉ, membre de la Commission de l’agriculture du Parlement européen :

« C’est une bonne nouvelle pour les paysans bio, pour les consommateurs et pour l’environnement. Un certain nombre de règles datant des années 1990 n’étaient plus adaptées à un secteur en pleine expansion.

Nous sommes assurés maintenant que les importations de produits biologiques suivront des règles aussi drastiques que celles que nous mettons en place en Europe. Les paysans européens sont dorénavant à l’abri de la concurrence des importations à bas coûts.

Nous devons maintenant réorienter la prochaine PAC pour investir massivement dans l’agriculture biologique. Il n’est en effet pas acceptable que nous ne soyons pas en capacité de produire le blé bio dont nous avons besoin et que nous soyons obligés d’en importer d’Ukraine ou de Biélorussie.

Par ailleurs de nouvelles règles seront rapidement mises en place pour permettre la commercialisation de semences et traditionnelles et encourager les paysans bio à réutiliser leurs propres semences. Cette décision nous permettra enfin d’échapper à la mainmise des grands groupes semenciers et de créer un marché des semences bio enfin adapté à nos besoins. »


En savoir plus avec notre brochure :

 

> Retrouvez cet article sur le site d'Europe Ecologie au Parlement Européen

Retrouvez cet article sur le site d'Europe Ecologie au Parlement Européen