Moins 25% sur les droits des femmes : nos droits ne sont pas en solde

C’est aux associations et réseaux féministes que l’on doit d’avoir mis en lumière cette baisse que EELV condamne fermement. Les écologistes saluent leur action de lanceuse d’alertes et salue le travail collectif des associations féministes qui l’a permis. Alors que le candidat Macron promettait de faire de l’égalité femmes-hommes une grande cause nationale, les droits des femmes ne disposent plus d’un Ministère et leur budget est le sacrifié de l’année.

> Retrouvez cet article sur le site d'Europe Ecologie - Les Verts

Retrouvez cet article sur le site d'EELV