Sommet de l’OTAN : rationaliser les dépenses et renforcer le rôle de l’UE comme puissance civile

Déclaration d’EVA JOLY :

« L’UE ne peut confier à Donald Trump l’entière responsabilité du maintien de la sécurité et de la stabilité. Nous devons avoir une stratégie politique de sécurité fondée sur la collaboration afin d’éviter la duplication des projets d’armement et de garantir l’efficacité des dépenses. Il serait donc judicieux de fusionner au niveau européen une partie des budgets nationaux consacrés à la défense.

Mais la question de la sécurité va au-delà des investissements dans l’armement et elle nécessite une approche globale. Le renforcement de la puissance civile de l’UE est fondamental. Il est par conséquent regrettable que la Commission européenne propose, pour le budget de l’UE de 2021, une réduction de plus de la moitié des dépenses consacrées à la prévention des conflits. Plutôt que de promouvoir les exportations d’armes, il faudrait investir dans l’aide au développement et dans la lutte contre les causes de la migration, y compris celles liées au changement climatique. »

> Retrouvez cet article sur le site d'Europe Ecologie au Parlement Européen

Retrouvez cet article sur le site d'Europe Ecologie au Parlement Européen