#Hongrie

Attachés à la liberté de la presse et à la liberté d’expression, les eurodéputés EELV avaient, dès le mois de décembre, déjà fait part de leur grande inquiétude concernant la promulgation de la nouvelle constitution hongroise.

Venu présenter aux eurodéputés les priorités de son pays pour six mois à la présidence tournante de l’Union, M. Orban, premier ministre hongrois, a été accueilli par des bâillons et des une blanches de journaux hongrois portant la mention « censuré », brandies par les membres du groupe écologiste.

Voir… Lire la suite