#refugiés

Le centre de rétention d’Hendaye devait en effet ré-ouvrir ce mardi 3 avril. Le même jour à 21h00 à l’Assemblée Nationale, la commission des Lois entamait l’examen du projet de loi Asile et Immigration. Entre autres dispositions répressives, ce projet de loi prévoit de passer la durée de rétention dans… Lire la suite

Gare de Menton-Garavan, 6h37. Le premier train en provenance de Vintimille arrive sous les trombes d’eau et les éclairs qui strient l’opacité du ciel bleu nuit. Dans leur uniforme de la même couleur, cinq CRS s’engouffrent dans les wagons à la recherche de migrants dissimulés pour passer la frontière franco-italienne…. Lire la suite

Plutôt que de trier les réfugié.e.s et persécuter les bénévoles, le gouvernement doit agir à la mesure de sa responsabilité politique dans les événements qui jettent des centaines de milliers de gens sur les routes mortelles d’un exil contraint. En ce sens, Europe Écologie Les Verts, encore une fois, l’exhorte… Lire la suite

Le choix du gouvernement de développer une politique répressive au détriment de l’impact social et économique apparaît aux écologistes comme irrationnel et allant a contrario des besoins du pays. Pour Europe Ecologie – Les Verts, il est indigne d’organiser un tel tri des migrant-e-s, d’accabler de la sorte les associations… Lire la suite

Les écologistes rappellent qu’une autre politique migratoire est possible et que leurs élu-es démontrent, sur le terrain, qu’il n’est ni plus coûteux ni plus risqué d’accueillir dignement des personnes qui ont tout perdu. Il est temps qu’Emmanuel Macron ait le courage d’agir en cohérence avec ses belles déclarations : la… Lire la suite

À rebours des grands discours du président Macron sur le devoir d’humanité qui incombe à la France, la réalité du traitement inhumain des personnes réfugiées et des personnes qui cherchent à les secourir est déplorable et indigne de la France et de son histoire.

Alors que les travaux d’un mur de 4 mètres de haut ont débuté sur le port de Calais, les écologistes français et britanniques interpellent François Hollande et Theresa May sur la situation préoccupante des enfants non accompagnés. Chaque fois que les camps sont évacués, des enfants disparaissent.

Madame le Premier ministre… Lire la suite