#sécurité

Déclaration d’EVA JOLY :
« L’UE ne peut confier à Donald Trump l’entière responsabilité du maintien de la sécurité et de la stabilité. Nous devons avoir une stratégie politique de sécurité fondée sur la collaboration afin d’éviter la duplication des projets d’armement et de garantir l’efficacité des dépenses. Il serait donc… Lire la suite

Alors que le projet de rapport a été présenté le 5 juillet 2018 par les co-rapportrices Monika Hohlmeier (PPE) et Helga Stevens (ECR) lors d’une réunion de la commission spéciale sur le terrorisme (TERR), les députés Verts/ALE ont publié 10 propositions pour mieux lutter contre le terrorisme au niveau européen…. Lire la suite

À tous les gouvernements de l’UE,
Nous, membres du Parlement européen et représentants des peuples de l’Union européenne, vous appelons à vous joindre aux gouvernements islandais et britannique et à ne pas assister à la Coupe du monde de la FIFA 2018 en Russie.
L’attaque de Salisbury n’est que le dernier exemple… Lire la suite

Eva JOLY, ancienne Présidente de la Commission Développement commente :
« Il est inacceptable que les précieuses ressources de l’UE allouées à la prévention des conflits civils soient détournées pour renforcer des armées étrangères. Si les États membres veulent un nouvel instrument de coopération militaire, de sécurité et de renforcement des… Lire la suite

Déclaration de Yannick JADOT :
« La Haute-représentante de l’UE, Federica Mogherini, doit mettre l’embargo sur la vente d’armes à l’Arabie Saoudite à l’agenda du prochain Conseil des Ministres d’Affaires Étrangères (CAE) qu’elle préside. Alors que la situation humanitaire est absolument catastrophique, il est scandaleux que ce conflit ignoré soit alimenté par les… Lire la suite

Pour Eva JOLY, membre de la Commission Justice et Libertés Civiles du Parlement européen : « Il est très peu probable que le texte qui est sur la table soit compatible avec la jurisprudence de la CJUE et avec les droits fondamentaux de l’UE ». L’étude commandée par notre groupe parlementaire à… Lire la suite

L’Union européenne dépense chaque année plus de 400 milliards d’euros pour importer de l’énergie. Un nouveau mécanisme d’échange d’informations sur les accords intergouvernemantaux vise à donner plus de transparence