Europe Écologie Les Verts s’indigne du choix de la chaine LCI d’organiser ce soir un débat politique, « La grande confrontation », avec les dirigeants de plusieurs partis politiques… mais pas les écologistes !

L’ONG Générations futures a publié un rapport révélant la présence de pesticides suspectés d’être des perturbateurs endocriniens dans les rivières et lacs français. Il est temps de réglementer vraiment les substances suspectées d’être des perturbateurs endocriniens, pour protéger l’environnement et la santé, dans le respect du principe de précaution.

Les écologistes accueillent avec un grand soulagement le verdict du Tribunal qui relaxent celles qui ont eu le courage de dénoncer les agissements de Denis Baupin et les journalistes qui ont enquêté sur ce sujet.

Les écologistes soutiennent l’initiative de ces ONG qui appellent à bloquer la « République des pollueurs ». Comme elles, nous dénonçons la contradiction entre les déclarations du président et de son gouvernement sur les questions écologiques, et la pratique.

Après cette décision, le Président de la République et le gouvernement, qui ont encore repoussé la sortie du glyphosate contrairement à leurs engagements et aux attentes claires et massives de la population, doivent prendre leurs responsabilités.

Damien Carême, maire de Grande-Synthe (Nord) vient de mette en place un « minimum social garanti » pour les habitants de sa ville. En instaurant le premier revenu universel en France, Damien Carême met des filets de sécurité sociaux pour toutes les personnes qui vivent sous le seuil de pauvreté.

EELV demande avec insistance que, lors des entretiens entre le Président Macron et son invité, soient discutées les questions concernant la situation des Droits Humains en Chine et que les conclusions soient évoquées durant la conférence de presse suivant cette visite d’état, comme ce fut le cas lors la visite… Lire la suite

EELV exige l’abolition de cette chasse archaïque et dénonce la complaisance du Président de la République avec le milieu de la chasse depuis le début de son mandat dont les animaux et la nature font les frais. Nous rappelons que les animaux sauvages sont des êtres sensibles, libres ; ils… Lire la suite

Le Premier ministre, lors d’une conférence de presse destinée à afficher la prétendue « fermeté » du gouvernement, a annoncé des mesures liberticides et inefficaces contre les violences survenues en marge des manifestations des Gilets jaunes.

Chaque jour en France, 185 personnes meurent prématurément de la pollution de l’air. L’inaction tue ! Alors que les solutions existent et sont connues, le gouvernement n’a pas d’excuse pour ne pas agir.