Mounir Satouri sur le passeport de sécurité sociale européen

« La liberté de mouvement des personnes et la liberté de circulation des travailleurs sont le quotidien de millions d’entre nous.
Alors que ces libertés définissent le projet européen, les droits associés à leur exercice sont négligés.
Faire valoir ses droits au chômage, aux soins ou à la retraite entre Etats membres relève encore du parcours du combattant.
L’exploitation et la mise en danger des travailleurs comme la fraude massive via des filiales « boites aux lettres » sont encore des dommages collatéraux du statut de travailleur détaché.
Face à un tel tableau, on comprend mal les réticences de la Commission à agir.
Il est urgent de garantir la portabilité des droits des personnes et des travailleurs au sein de l’UE !
La digitalisation est une opportunité.
À condition qu’on ne mélange pas les données ni les institutions qui ont le droit d’y accéder ;
À condition qu’à chaque donnée collectée, un objectif particulier soit assigné et un accès spécifique défini.
À condition que ce fonctionnement en tiroirs soit rigoureusement contrôlé.
La Commission ne peut plus attendre pour proposer un outil européen qui protège les droits sociaux et la vie privée des travailleuses et des travailleurs européens. »

The post Mounir Satouri sur le passeport de sécurité sociale européen first appeared on Les eurodéputés Europe Écologie au Parlement européen.

> Retrouvez cet article sur le site d'Europe Ecologie au Parlement Européen

Retrouvez cet article sur le site d'Europe Ecologie au Parlement Européen