Yannick Jadot sur la COP26

Mercredi 24 novembre, Yannick Jadot est intervenu sur la COP26.

« C’est peu dire que l’accord obtenu à Glasgow est très loin de ce qui est nécessaire.
Il y a un gouffre entre l’accord et les attentes, les exigences des citoyens européens, des citoyens du monde. Un gouffre entre l’accord et la science. Un gouffre entre l’accord et ce qu’ont vécu les Européens et les citoyens du monde, cet été notamment, en terme de dérèglement climatique.

Évidemment, l’Europe fait mieux que le reste du monde. Mais ça fait 20 ans, 25 ans, qu’on répète que l’Europe fait mieux que le reste du monde et ça suffit. Eh bah non, ça suffit pas.
Et, évidemment, l’Europe n’a pas joué le rôle de leadership, y compris dans la fin des subventions aux énergies fossiles.
Comment l’Europe le pourrait-elle ?
Avec ce qu’elle a voté sur la PAC hier. Une PAC du dérèglement climatique.
Et comment l’Europe le pourrait-elle quand elle est autant divisée sur la taxonomie ?
Jamais, je n’ai vu, dans une COP, cinq ministres de l’environnement dénoncer la France, la Pologne et d’autres pays européens.
Jamais, je n’ai vu l’Europe divisée à ce point et l’Europe prise en otage par le nucléaire et le gaz.

Alors, il est temps que la Commission et le Conseil et le Parlement fassent leur boulot.
Ce n’est pas le lobby du nucléaire et du gaz qui doit dicter l’ambition climatique européenne. Merci. »

The post Yannick Jadot sur la COP26 first appeared on Les eurodéputés Europe Écologie au Parlement européen.

> Retrouvez cet article sur le site d'Europe Ecologie au Parlement Européen

Retrouvez cet article sur le site d'Europe Ecologie au Parlement Européen